Presse

14 mars 2018 – Vivre la ville
« Une Passion russe ressuscitée »
« In Illo Tempore présente en première européenne une oeuvre sacrée restée longtemps cachée » Passion Russe Ressuscite- Lire la suite


2015 – Oratorio Christus Rex
« Un accent de sincérité aussi puissant qu’émouvant »
« L’interprétation de l’Oratorio Christus Rex d’Alexandre Traube, a conduit au-delà du concert. […] Alexandre Traube  franchit ici une nouvelle étape créative particulièrement féconde ». Critique Christus Rex – Lire la suite


Critique Requiem de Romainmôtier
« Déchirement, angoisse,, lamentation, apaisement, félicité,  tous ces sentiments étaient magnifiés dans ce concert-requiem dédié aux défunts de tous les temps. » Critique_RequiemRomainmotier


11 août 2011 – L’Express
« Rappeurs et troubadours promettent une magique potion »
« Rap et musique médiévale se rencontrent »

« Greffer un genre sur l’autre et vice-versa afin de mieux décloisonner les genres. Tel est le défis d’Alexandre Traube et  et du rappeur Dayva ». L’express


Mars 2012 –  revue Musicales de Suisse Romande – Critique du disque Vêpres et Complies inédites
« Traube crée la sensation » 
 » Programme jouissif à l’oreille du mélomane, car rehaussé par un somptueux apport instrumental […] Là encore, l’esprit d’innovation se manifeste, à travers le mixage varié des voix et des instruments, l’ornementation improvisée, les plains-chants respectueux des pratiques d’époque. » Revue_musicale


Juin 2010 – Revue Musicale de Suisse Romande
« Fondateur en 1995 du chœur In illo tempore, le Neuchâtelois Alexandre Traube n’a cessé depuis cette date de  de relever des défis et stimuler la ferveur de ses choristes et de ses auditeurs. On pouvait craindre le gigantisme de son dernier projet. Il a surtout donné la preuve que le dialogue des religions n’était pas un vain mot. […] Alexandre Traube a su mener avec chaleur et modestie cette  étonnante aventure humaine, c’est un rêve qui s’est réalisé, et qui s’installe désormais parmi les véritables créateurs d’événements musicaux de notre pays. » revue musicale


2008 – Opéra Médiéval
« L’Ensemble Flores Harmonici fait revivre un opéra du douzième siècle » le miracle. de saint-nicolas


2008 – Critique Nicolas de Fibourg
« Le miracle de Saint-Nicolas »
« Plongé dans cette musique étonnamment accessible,  le public apprécie la pureté des lignes mélodiques et les polyphonies diaphanes interprétées avec maîtrise par le chœur In illo tempore. Le Magnificat qui suit le dénouement final éclate,  diffuse à toute l’assemblée joie et liberté. »  Critique_Nicolas_Fribourg_2008

Retour à l’accueil